Les Z'amoureuses

Deux femmes amoureuses l'une de l'autre mais séparées par 800 Kms. Deux femmes qui s'aiment bien au-delà de l'amour. Deux femmes qui se manquent terriblement lorsqu'elles ne sont pas ensemble. Une rencontre qui a bouleversé deux vies. Un amour magique et t

lundi 1 décembre 2008

La gare aux voyageurs transis

chauffage gare est paris voyageurs froid

Les gares sont si tristes à cette période de l'année... Il n'y a peut-être qu'à l'approche de Noêl où ça va mieux parce que les gens voyagent les bras chargés de paquets cadeaux et que ça met de la couleur et de la joie partout, dans tous les coeurs, mais là... L'ambiance est si différente, si austère, presque solennelle...

Les gens sont frigorifiés, presque blottis les uns contre les autres. Ils traînent lamentablement mais énergiquement leurs valises, comme si le simple fait d'entendre crisser le bruit des roulettes plus fort pourrait les réchauffer. Les terrasses des sandwicheries sont désertes ou bien occupées par quelques voyageurs transis, les mains serrées autour d'un café ou d'un chocolat chaud, des miettes de croque-monsieur dans leurs écharpes et aux regard désespérés sous leurs bonnet de laine.

Les voyageurs attendent, les yeux rivés sur les quais, sur les tableaux d'affichage. Ils piétinent et tapent des pieds ou des mains pour les réchauffer. Ils ont un air pathétique et grognon. Ils se bousculent pour se trouver une petite place autour des chauffages de gare incandescents. Il n'ont plus de visage tellement le froid les engourdit. Et c'est un déplacement en tout sens de longs manteaux souvent noirs, un va-et-vient d'usagers gelés, mécontents, impatients, fatigués...

Posté par Amoureuze à 14:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Vrai...

    C'est ce que j'ai vu quand je suis allée te chercher et que je t'ai raccompagnée à la gare moi. C'est pour ça aussi que je me sentais si triste et si chagrine, quand en plus, j'ai su que tu devais attendre des heures dans cette gare froide, glaciale et déserte pour des histoires de retards de trains... Déjà en été, les retards c'est pas drôle, mais là, de nuit, et en plein hiver... Pi ça me fait peur aussi. Je t'aime

    Posté par Joliecoeur, lundi 1 décembre 2008 à 19:49
  • Moi j'ai pas

    eu peur mais j'étais énervée et fatiguée ça oui Bisous jtm mon amoureuse à moi

    Posté par L'Amoureuze, lundi 1 décembre 2008 à 20:48
  • ♥ Coucou les filles

    Je passe vous déposer de gros gros bisous à toutes les deux, et je vous envoie plein de douces pensées amicales ♥♥

    Posté par swadisthana, lundi 1 décembre 2008 à 20:55
  • Coucou Pascale :)

    Merci, nous aussi on te fait plein de bisous et on pense bien à toi.

    Posté par L'Amoureuze, samedi 6 décembre 2008 à 16:17

Poster un commentaire