Les Z'amoureuses

Deux femmes amoureuses l'une de l'autre mais séparées par 800 Kms. Deux femmes qui s'aiment bien au-delà de l'amour. Deux femmes qui se manquent terriblement lorsqu'elles ne sont pas ensemble. Une rencontre qui a bouleversé deux vies. Un amour magique et t

jeudi 11 décembre 2008

Pas comme d'habitude

comme habitude avec toi dejeuner au lit

Tous les matins ça recommence... Je voulais écrire quelque chose mais une chanson me trotte dans la tête et elle résume bien tout...

"Je me lève et je te bouscule, tu ne te réveilles pas, comme d'habitude.

Sur toi, je remonte le drap, j'ai peur que tu aies froid, comme d'habitude.

Ma main caresse tes cheveux, presque malgré moi, comme d'habitude.

Mais toi, tu me tournes le dos, comme d'habitude.

Alors, je m'habille très vite, je sors de la chambre, comme d'habitude.

Tout seul, je bois mon café, je suis en retard, comme d'habitude.

Sans bruit, je quitte la maison, tout est gris dehors, comme d'habitude.

J'ai froid, je relève mon col, comme d'habitude.

Et puis, le jour s'en ira, moi je reviendrai, comme d'habitude.

Toi, tu seras sortie, pas encore rentrée, comme d'habitude.

Tout seul, j'irai me coucher, dans ce grand lit froid, comme d'habitude.

Mes larmes, je les cacherai, comme d'habitude..."

Tous les matins, je me réveille et je pleure parce que tu n'es pas là, parce que j'aimerais que ce soit de moi que tu t'occupes, parce que j'aimerais que ce soit avec moi que tu déjeunes, parce que j'aimerais ne pas avoir à sortir dans le froid mais rester dans le chaud du lit avec toi, à mes côtés... Je n'ai pas mis la fin de la chanson mais j'aimerais que ce soit comme ça aussi, comme d'habitude, tous les matins...

Posté par Amoureuze à 12:41 - Miss L'Amoureuze - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    comme

    d'habitude tu regarde trop ce qui tourne autour de ton nombril

    Posté par peuimporte, jeudi 11 décembre 2008 à 19:48
  • La solitude...

    je compends mon Ange à quel point la solitude te pèse, sans doute plus encore qu'à moi, en tout c'est ton sentiment... Je ne suis pas là, tu es et te sens seule...
    Moi aussi les habitudes je les veux à 2 sinon ça sert à rien, je veux des déjeuners avec toi, je veux t'accompagner le matin jusqu'à la voiture et t'embrasser avant de partir, je veux retrouver ton sourire le soir en rentrant... Je veux pas de deux solitudes séparées, je veux l'harmonie et l'équilibre, ton bonheur, le mien, j'aime quand tu es bien... j'écouterai à nouveau la chanson, je ne sais plus comment elle finit... Je t'aime

    Posté par Joliecoeur, jeudi 11 décembre 2008 à 21:56
  • Peu importe

    Mais non, ce n'est pas ce qu'exprime ce texte... J'avais mal compris moi aussi mais ... Il exprime juste la difficulté du vécu de la situation actuelle et le poids de la solitude, la douleur du manque et de l'absence de l'autre ... Il exprime le besoin changement, le pourquoi de l'avenir, le pourquoi de la recherche de la vie à deux, et tout ce quelle apporte... Merci de ta visite

    Posté par Joliecoeur, vendredi 12 décembre 2008 à 08:35
  • Voilà, tu as

    tout bien compris et tout bien résumé, bien mieux que mon esprit embrouillé du moment... Pas de 2 solitudes mais une habitude à 2... J'ai hâte, jtm coeur

    Posté par L'Amoureuze, vendredi 12 décembre 2008 à 08:47

Poster un commentaire