Les Z'amoureuses

Deux femmes amoureuses l'une de l'autre mais séparées par 800 Kms. Deux femmes qui s'aiment bien au-delà de l'amour. Deux femmes qui se manquent terriblement lorsqu'elles ne sont pas ensemble. Une rencontre qui a bouleversé deux vies. Un amour magique et t

lundi 15 décembre 2008

Jalousie, sale maladie

jalousie sale maladie

La contagion est là, elle me gagne
Je suis éphémère au visage en larmes
Je suis épuisée de courir après tes charmes
Je suis démunie devant toutes tes armes

Laisse-moi une place, laisse-moi une chance
Laisse-moi ta vie, tes espérances
Je t'offre tout mais prends soin de moi
J'ai peur des loups autour de moi
Reste avec moi, guide mes pas, reste là

J'aime pas les fourmis qui gravitent sans pudeur
J'aime pas les ennuis qui ensevelissent mon cœur
J'aime pas avoir peur de te perdre sans un au revoir
De rester sans te voir, d'être seule dans le noir

Jalousie, sale maladie, j'arrive pas à m'en défaire
Tout est beau quand tu souris, je pleure c'est l'enfer
Je vois qu'elle a sa place à mes côtés
Puisque toi tu m'as désertée

Fais-moi des radios, fais-moi des piqûres
Fais-moi des photos, lave-moi de l'impur
Je suis contagieuse, contaminée
Vaccine-moi, me laisse pas crever
Comme un chien sans tatouage et sans collier

Je me suis perdue, je t'ai égarée...

Posté par Amoureuze à 21:43 - Miss L'Amoureuze - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Ce texte

    Voilà mon Coeur un ptit texte tout ironique qui parle d'une histoire de jalousie, je l'avais écrit il y a quelques temps déjà mais je te le donne maintenant parce que, comme tu peux le constater, il est toujours d'actualité hihi Dis ? Tu me les feras bien prendre hein mes cachets en forme de coeur pour me soigner de ça ? Parce que moi je crois qu'avec toutes les piqûres d'amour que tu me fais t'es en train de bien m'en vacciner. Jtm Coeur je t'embrasse !!

    Posté par L'Amoureuze, mardi 16 décembre 2008 à 06:48
  • J'ai eu si peur

    j'ai eu si peur quand je l'ai découvert, tard l'autre soir... Tu disais rien, je comprenais rien, juste je croyais que tu ne voulais plus, que tu pouvais plus... Panique, peur bleue, détresse,peine chagrin...
    Je te lis , tu me rassures, je comprends mieux, je comprends tout, je respire.
    Je laisserai pas cette sale maladie te ronger le coeur et l'âme, je la laisserai pourrir notre amour, risquer de nous séparer...
    Mais promis, je ferai plus doucement, de piqures en rappels... doucement...
    Oui je te ferai des piqures d'amour, tu me feras des vaccins contre la fragilité...
    Et n'oublie pas que je suis "Junkie" de toi...

    Posté par Joliecoeur, mardi 16 décembre 2008 à 22:56

Poster un commentaire